La dernière technologie en matière de façades durables : le mur-rideau en bois

Les architectes comptent sur l’usage structurel des poutres en bois pour associer esthétisme et durabilité. Un bon exemple d’innovation est le mur-rideau en bois.

Le concept d’architecture durable est à la recherche de solutions de construction et de bâtiment qui privilégient les aspects durables et écologiques et qui, simultanément, incitent à la créativité et à l’imagination dans les projets.

À cet égard, les matériaux de construction durables jouent un rôle fondamental. La polyvalence du bois, un matériau naturel (et, de concert avec la pierre, l’un des piliers de l’architecture depuis sa naissance), en fait le protagoniste de la révolution des façades : le mur-rideau en bois.

Muro cortina de madera realizado con vigas de madera de roble de uso estructural para sumar belleza a la sostenibilidad en esta fachada ligera en el secretariado del Parlamento Europeo de Luxemburgo.

Nuevo Secretariado General del Parlamento Europeo, Luxemburgo | Producto: Viga laminada de roble – Muro Cortina de madera

La durabilité commence par la façade

Dans les cercles d’architectes, on entend souvent dire que la clé d’un projet est la façade. Elle représente non seulement la lettre de présentation du bâtiment, mais également, outre mesure, sa capacité de durabilité et d’efficacité énergétique.

On parle notamment de façades durables lorsqu’elles sont conçues de telle sorte à favoriser les économies d’énergie en exploitant l’incidence solaire et en assurant une isolation thermique efficace. La technologie a progressé dans la conception et la construction de carrelets, de façades légères et de façades ventilées. Cependant, la dernière innovation en matière de façades est l’usage structurel du bois.

Aplicación muro cortina de madera en la fachada sostenible de Herzog & de Meuron en el proyecto Cambridge UK

Cambridge UK | Arq: Herzog & de Meuron | Producto: Aplicación Muro Cortina de madera – Viga laminada de roble

Mur-rideau en bois : esthétique, durable et fonctionnel

Les façades sont désormais beaucoup plus durables grâce au bois. Les architectes exploitent les avantages de l’usage structurel des poutres en bois pour réaliser des murs-rideaux d’un grand esthétisme et d’une incroyable durabilité.

Dans ce type de mur-rideau, le passage de la lumière est garanti, de même qu’avec les autres matériaux, mais la conception prend de l’ampleur en matière de durabilité avec les propriétés renouvelables du bois, ses vertus en sa qualité de matériau à faible consommation d’énergie (beaucoup moins d’énergie est nécessaire à sa fabrication que pour le béton, l’aluminium ou l’acier, réduisant par là même la production de gaz à effet de serre) et sa capacité d’isolation thermique naturelle.

Et, bien sûr, l’esthétique de la façade est renforcée par la personnalité du bois, qui confère des sensations de chaleur, d’élégance et de naturel.

El muro cortina de madera en The Maison de l’Ordre des Avocats del arquitecto Renzo Piano, hace que esta fachada ligera sea algo bello, sostenible y funcional.

The Maison de l’Ordre des Avocats | Arq: Estudio de Renzo Piano | Producto Grupo Gámiz: Viga laminada de roble – Muro Cortina | Foto vía ©L.Zylberman/Graphix-Images

VIGAM : la seule poutre lamellée-collée en chêne du monde avec marquage CE pour un usage structurel

Chez GRUPO GÁMIZ, nous fabriquons VIGAM, la seule poutre lamellée-collée en chêne du monde avec marquage CE pour un usage structurel. Nous avons obtenu ce certificat de conformité en 2013, délivré par l’Institut d’essai des matériaux de l’Université de Stuttgart (MPA Stuttgart, Otto-Graf-Institut)

La technologie, la résistance, la fonctionnalité et l’esthétisme de VIGAM en font une poutre idéale non seulement en qualité d’élément de design d’intérieur et de décoration, mais également dans des projets ayant de grandes prétentions durables. Par exemple, elle est essentielle à la construction d’un mur-rideau en bois, où l’esthétisme du chêne devient également une ressource fonctionnelle pour réaliser une façade écologique.

En conclusion, le bois est aujourd’hui, plus que jamais, une alternative durable sur laquelle se reposent déjà les architectes à la recherche d’un engagement environnemental et d’une liberté de création dans leur travail.